Envoi du mail en cours
 

Rester connecté

Douleur /
× Douleur et psychologie

62 articles dans cet axe pathologique
3 caractères minimum
Heureux malgré la douleur ; un programme de psychologie positive de 8 semaines
Article Commenté
Source : Clin J Pain. 2017 Apr 4. doi: 10.1097/AJP.0000000000000494.
Heureux malgré la douleur ; un programme de psychologie positive de 8 semaines
Pr Françoise Laroche (CETD, Hôpital Saint-Antoine - Paris) le 6 Juin 2017
La psychologie positive est connue pour appréhender les troubles psychopathologiques. Voici une première étude néerlandaise et suédoise qui s’est attachée à évaluer son intérêt pour la douleur chronique avec comme comparateur les TCC (Thérapies Cognitives et Comportementales) qui ont fait leurs preuves. Deux cent soixante-seize patients ont été randomisés dans cette...
Lire la suite
Articles scientifiques (62)
Article Commenté
Source : Clin J Pain. 2017 Apr 4. doi: 10.1097/AJP.0000000000000494.
Heureux malgré la douleur ; un programme de psychologie positive de 8 semaines
Pr Françoise Laroche (CETD, Hôpital Saint-Antoine - Paris) le 6 Juin 2017
La psychologie positive est connue pour appréhender les troubles psychopathologiques. Voici une première étude néerlandaise et suédoise qui s’est attachée à évaluer son intérêt pour la douleur chronique avec comme comparateur les TCC (Thérapies Cognitives et Comportementales) qui ont fait leurs preuves. Deux cent soixante-seize patients ont été randomisés dans cette...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Pain, 2017 ; 18 : 376-384.
Qu'est-ce qu'elle a ma gueule ? Valeur et rôle des expressions faciales en réponse à la douleur chez les déprimés et selon le contexte social après 60 ans
Pr Serge Perrot (Cochin - Paris) le 6 Juin 2017
La douleur, comme toute expérience, induit des réactions comportementales, et notamment des expressions faciales très reconnaissables, dès la naissance. Il existe maintenant des logiciels de reconnaissance des expressions faciales liées à la douleur, notamment aiguë, chez le nouveau-né. L’analyse de ces expressions...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Pain 2015 ; 156(8):1458-64.
Comorbidités psychologiques associées aux douleurs chroniques diffuses
Pr Françoise Laroche (CETD, Hôpital Saint-Antoine - Paris) le 9 Septembre 2015
De nombreux facteurs de prédisposition génétique ont été attribués à l’émergence de douleurs chroniques. Il s’agit de certains polymorphismes de la COMT ou de certains récepteurs opioïdes. Les auteurs ont souhaité tester les facteurs génétiques versus ceux de l’environnement pour les émotions dont la douleur chez des jumeaux. Pour mémoire, la douleur est définie comme une émotion et une sensation corporelle...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Pain. 2015 Apr 15. [Epub ahead of print]
La diminution du catastrophisme lié à la douleur. Une histoire de neurones ; mais pas ceux qu’on croit !
Pr Françoise Laroche (CETD, Hôpital Saint-Antoine - Paris) le 12 Juin 2015
Le catastrophisme au cours de la douleur est associé à une augmentation de l’intensité de celle-ci  et du vécu péjoratif de cette douleur. Cependant, les mécanismes par lesquels le catastrophisme aggrave la douleur ne sont pas élucidés. Le NFR ou nociceptive flexion reflex (NFR) est un réflexe polysynaptique de retrait utilisé expérimentalement et au cours des études cliniques pour évaluer la nociception spinale. Ce réflexe permet d’observer la...
Lire la suite
Compte Rendu
Source : IASP 15th World Congress on Pain - International Association for the Study of Pain
La douleur réduit la cohérence des réponses aux tâches de raisonnement
Dr Sophie Baudic (Inserm U792 - Boulogne Billancourt) le 10 Octobre 2014
Chaque jour nous raisonnons, nous faisons des jugements et prenons des décisions. Souvent, cela nécessite de consacrer notre attention à l’évaluation de l’information ou de peser les arguments. La première fonction de la douleur est de capter l’attention, de prioriser le danger afin de permettre les échappements, les évitements ou de se remettre en état. Toutefois, notre raisonnement et notre prise de décision peuvent souffrir lorsque nous éprouvons de la douleur. Les auteurs ont évalué
Lire la suite
Compte Rendu
Source : IASP 15th World Congress on Pain - International Association for the Study of Pain
La douleur et la mémoire de travail affective : résultats d’une nouvelle n-back tâche faciale
Dr Sophie Baudic (Inserm U792 - Boulogne Billancourt) le 10 Octobre 2014
La douleur perturbe l’attention, et en particulier, la capacité à mettre à jour le contenu de la mémoire de travail (Moore et al. 2012 ; 2013). La mémoire de travail est essentielle à la réalisation des tâches de la vie quotidienne, telles que cuisiner, manipuler de la monnaie et utiliser les transports. Les auteurs examinent l’effet de la douleur sur la mise à jour de l’information émotionnelle en mémoire de travail. Pour ce faire, ils utilisent une nouvelle tâche n-back utilisant
Lire la suite
Compte Rendu
Source : IASP 15th World Congress on Pain - International Association for the Study of Pain
Prédire la symptomatologie dépressive d’un groupe : le rôle de la douleur, du handicap, le mindfulness [de la pleine conscience] et de la régulation des émotions
Dr Sophie Baudic (Inserm U792 - Boulogne Billancourt) le 9 Octobre 2014
Plusieurs facteurs prédictifs de la dépression ont été déterminés pour expliquer le développement de la dépression chez les patients douloureux. A côté du handicap et des facteurs psychosociaux, la régulation émotionnelle et le mindfulness/la pleine conscience ont été peu étudiés (Lumley et al. 2011). Kabat Zinn décrit le mindfulness comme une conscience centrée sur le présent, centrée également sur l’absence de...
Lire la suite
Compte Rendu
Source : IASP 15th World Congress on Pain - International Association for the Study of Pain
Est-ce que l’optimisme peut protéger les performances aux épreuves exécutives de la détérioration induite par la douleur ?
Dr Sophie Baudic (Inserm U792 - Boulogne Billancourt) le 9 Octobre 2014
La douleur interrompt, interfère, et peut altérer les performances aux épreuves exécutives. L'optimisme, la tendance à s'attendre à ce que de bonnes choses arrivent dans le futur, peut protéger contre cette détérioration induite par la douleur aux épreuves exécutives. Les auteurs ont montré précédemment (Boselie et al. 2014) que le renforcement de l'optimisme, réalisé au moyen d'un exercice écrit de visualisation peut réduire l’effet...
Lire la suite
Compte Rendu
Source : IASP 15th World Congress on Pain - International Association for the Study of Pain
Evaluer le rôle de l’optimisme dans la relation entre l’humeur négative et le handicap lié à la douleur dans l’arthrose symptomatique du genou
Dr Sophie Baudic (Inserm U792 - Boulogne Billancourt) le 9 Octobre 2014
L’humeur négative retentit sur la douleur et l’ajustement à la douleur. La colère et l’affect négatif sont associés à une plus forte douleur et à un plus grand handicap chez les individus qui souffrent de douleur chronique. Les facteurs de résilience tels que l’optimisme sont connus pour émousser l’impact négatif de la douleur sur le fonctionnement physique et psychologique. Les mesures de la douleur diffèrent également selon le genre, l’âge et la race et...
Lire la suite
Compte Rendu
Source : IASP 15th World Congress on Pain - International Association for the Study of Pain
L’exploration psychophysique comme aide au diagnostic de douleur neuropathique
Dr Christian Dualé (CHU Gabriel Montpied - Clermont-Ferrand) le 8 Octobre 2014
On sait que, si les questionnaires discriminants sont de bons outils pour suspecter un mécanisme neuropathique dans une douleur chronique, le Quantitative Sensory Testing (QST), batterie d’examens standardisés du territoire cutané supposé neuropathique, permet une caractérisation plus sûre. Le réseau allemand de recherche sur la douleur neuropathique (DFNS) avait proposé un protocole d’examen complet, toutefois difficile à réaliser dans les conditions de la consultation (Rolke et al. Pain...
Lire la suite